1837
<a href="http://60gp.ovh.net/~revoluti/metropolis/" target="_blank"><b><font color="#0000">CE FORUM A ETE COMPLETEMENT TRANSFERE VERS http://www.1837revolutions.com/metropolis/<br />TOUS LES POSTS ON ETE TRANSFERES A L'IDENTIQUE, PAR COPIER-COLLER.<br />VOUS Y RETROUVEREZ EGALEMENT VOTRE COMPTE A L'IDENTIQUE.SEUL VOTRE MOT DE PASSE A ETE CHANGE ET VOUS A ETE RENVOYE PAR MAIL CAR FORUM ACTIF NE NOUS PERMETTAIT PAS DE RECUPERER NOTRE BASE DE DONNEE. NOUS AVONS DONC DU RECREER TOUS LES COMPTES AVEC PAR CONSEQUENT DE NOUVEAUX MOTS DE PASSE.<br />RENDEZ-VOUS SUR http://www.1837revolutions.com<br />FORUM ACTIF A VOULU NOUS DÉPOSSÉDER DE NOTRE BASE DE DONNÉES. NOUS AVONS PRIS NOTRE COURAGE A DEUX MAINS ET NOUS AVONS COPIE, A LA MAIN, TOUS LES POSTS DU FORUM POUR LES RECOLLER SUR LE NOUVEAU FORUM.</font></b></a>


Métropolis, la métropole de 1837... Quelle sera votre révolution ? Romantique ou industrielle ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo

Aller en bas 
AuteurMessage
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:30

Un muret en pierre de taille, au centre duquel un portail en fer forgé a été érigé, sépare le trottoir d'un petit immeuble de granit blanc, haut de 3 étages. Cette demeure bourgeoise, Chiara en avait hérité de son jeune et défunt époux, le comte Antesolo. Elle y vit désormais. La jeune leader des sociodémocrate en a également fait le siège de son groupe politique. Dans le grand salon, au rez-de-chaussée, surplombé d'une large porte-fenêtre, se tiennent de nombreuses réunions.

Aujourd'hui, Chiara a convié les députés démocrates et socialistes afin de s'entretenir de la suite à donner à leur combat.

Chiara a préparé un café Vénitien dont l'odeur dépasse les mûrs de la demeure.

- Messieurs, vous le savez, la situation n'est vraiment pas confortable pour De Roop. Il va devoir créer des alliances pour gouverner. Notre but sera évidemment de nous opposer de toutes nos forces aux mesures autoritaires qu'il ne manquera pas de prendre pour conserver le soutien des ultras... Nous allons également devoir peser de toute nos forces pour que ses mesures les plus libérales, des mesures que ne voteront pas les ultras, soient adoucies... En d'autres termes, je vous propose que nous rejetions systématiquement ses lois autoritaires mais que nous votions ses lois libérales mais en ne manquant pas de les amender afin qu'elles soient les plus social-démocrates possibles... Je crois que petit à petit, nous pourrons finalement manipuler De Roop, comme je l'avais fait lors du montage de son cartel... Cet homme et double. Il y a 2 hommes diamétralement opposés qui combattent en lui. Notre rôle est d'aider le De Roop progressiste à triompher du De Roop ténébreux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socialistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:38

Un député socialiste, élu sous l'étiquette démocrate, protesta.

- Comtesse ! Nous ne jouons pas à la dînette ! Le sors de la population se joue ! L'avenir du monde également ! On ne combat pas De Roop en le comprenant et en l'aidant à vaincre ses pulsions ! On en a que faire de ses pulsions ! C'est son problème ! Non celui de la démocratie ! En démocratie, nous devons juger ses idées pas l'homme ! Et abattre ses idées si elles sont mauvaises !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:38

Chiara but une gorgée de café irritée par cette remontrance machiste. "Jouer à la dinette"... Elle se sentit vexée. Elle avait prouvé qu'elle était autre chose qu'une princesse d'opérette mais qu'elle était une femme d'action et d'idée, loin de la mièvrerie. Elle prit cette remontrance comme une profonde injustice mais elle se maîtrisa.

- Certes... mais alors que proposez-vous ? Comment le combattre démocratiquement pour parvenir à imposer de nouveau nos forces de progrès ? Pour moi peu importe l'homme, s'il parvient à mettre en place des lois qui vont dans le bon sens, nous devront le soutenir... et aussi tout faire pour le raisonner et pour qu'il fasse des lois de bon sens. Etre à sa place n'est pas forcément une nécessité. Ce sont nos idées qui comptes. Peu importe que ce soit nous ou lui qui les mettent en oeuvre pourvu qu'elles soient mises en oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socialistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:39

- Ah Chirai, reprit le socialiste, vous êtes une charmante idéaliste ! Mais dites-vous bien que seuls les socio-démocrates pourront valablement mettre en oeuvre des lois sociales ! Personne d'autre. Croyez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socio-démocrates
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:40

- Alors que proposez-vous ? S'inquiéta un député social-démocrate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socialistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:41

- Opposition systématique ! Nous sommes là pour cela ! Le peuple va très vite déchanté et quand il déchantera, quand la colère se fera entendre alors il sera de notre côté, du côté de ceux qui se sont toujours opposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:42

Chiara soupira.

- Probablement. Alors soit, nous nous opposerons mais de grâce, acceptons au moins de voter les lois qui aideront un peu le peuple, notamment celles sur la baisse des prix. Pour le reste, gagnons du temps, œuvrons en déposant des amendements qui ralentiront les procédures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socialistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:44

- Très bien, dans l'ensemble, nous sommes d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socio-démocrates
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:45

- A la bonne heure ! Il faut donc s'atteler dès maintenant à la tache, chers amis ! Reprendre chaque proposition de loi et les amender sans relâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socialistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:48

- Oui nous sommes d'accord sur la démarche à suivre parce qu'à terme, cela ralentira tout et face à cela, soit ils révéleront leur autoritarisme, ce qui remontera le peuple et engendrera une révolte, soit ils ne feront rien, ce qui aboutira au même point. Donc oui, vous aurez notre soutien là dessus messieurs-dames les Socio-démocrates. Mettons nous au travail... Mais avant, faisons honneur au délicieux café de notre délicieuse représentante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 15 Fév - 16:49

Chiara sourit satisfaite, puis elle se leva et tira un ouvrage de la bibliothèque. Connaissez-vous Alexei Karivine, Messieurs ? Quel brillant esprit ! Je vous en conseille la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socialistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Lun 16 Fév - 10:06

Un député socialiste de la CNST prit pour la première fois la parole :

<< Je n'ai pas de temps à perdre à me laisser entourlouper puis caresser dans le sens du poil par la lecture d'un auteur anarchiste ! Il faut aussi s'opposer à la baisse des prix imposée par la loi ! Cette proposition n'a rien de sociale, elle va contraindre les concurrents de de Roop à s'appauvrir et à avoir recours aux pires solutions que sont les baisses de salaires ou l'arrêt de l'entretien du matériel pour continuer à fonctionner. A terme il n'en résultera qu'un effondrement des entreprises concurrente à celles de l'organisation Itacante de De Roop.
Il pourra éliminer toute concurrence si cette loi passe et se retrouver en position de monopole économique totale ! Métropolis sera pour ainsi dire une ville corporatiste toute entière appartenant à cet homme non par un quelconque droit divin mais par le droit juridique parce qu'il possèdera chaque parcelle de terrain et contrôlera l'économie entière.
Il faut s'opposer à tout ce qui sera proposé par ce fou ! Pas de compromission avec le pouvoir en place !
Il faut des salaires minimums légaux élevés dans toutes les entreprises et réclamer la survie des entreprises auto-gérées issues de crise. Le peuple ne se laissera pas amadouer par son pire ennemi ! La frivolité avec laquelle vous autres socio-démocrates prenez la situation m'effraie ; pensez-vous réellement pouvoir manipuler De Roop ou bien n'y trouve-t-il pas son compte ? Vous devriez vous demander qui des deux est effectivement le manipulateur et le manipulé au vu de la manière dont vous n'avez pas creusé le fond de propositions parfois joliment enrobées...>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Lun 16 Fév - 21:36

Les joues de Chiara devinrent pourpre. Un peu énervé et anxieuse parce que cela allait sans doute être plus compliqué qu'il n'y semblait. Mais cette opposition interne n'était pas pour lui déplaire parce qu'elle était certaine que quelque chose d'intéressant pourrait en sortir.

- Bien... Alors que proposez-vous Monsieur ? Des actes. Comment faire ? Que faire ? Que proposer ? Dans quel ordre ? Comment amener la chose ? Donnez-nous un plan d'action concret et réaliste qui permette d'avancer... Et ce avec ce dont nous disposons. Dites-nous comment vous voulez faire ? Ne vous contentez pas de discours. Je veux du concret. Une démarche à suivre. Une ligne. Une proposition claire et constructive. Et ensuite nous débattrons pour établir une synthèse acceptable par tous nos courants. Mais de grâce, Monsieur, ne vous contentez pas d'une opposition systèmatique, si facile en définitive et qui ne construit rien. Donnez-nous de quoi construire et construisons sans gueuler dans le vide, pour rien, et surtout pas ici car croyez-bien qu'ici, Monsieur, vous n'avez que des amis.

Croyez-bien en outre que dans les semaines qui viennent je vais user de toute mon influence afin d'obtenir un entretien auprès du roitelet pour faire autoriser de nouveau votre groupe en tant que tel au parlement.

Vous voyez Monsieur, cessez de vous sentir persécuté, surtout pas par moi, je ne suis pas une ennemie intérieure de votre cause mais bien une amie qui a souffert tout autant que vous de la répression du dictateur Ludwig I et qui a même combattu à vos côté, demandez donc à vos leaders Torellini et Crow ce qu'ils en pensent. J'ai tout fait pour que vous puissiez être encore représentés en notre sein au parlement et je ferai tout pour que vous soyez légalisés à part entière dans un proche avenir.

Elle sourit et redevint un peu plus légère pour détendre l'atmosphère.

- Bien mais nous avons trop discuté ! Si nous passions enfin aux choses sérieuses ! Goutons ce tiramisu que nous a préparé notre cher cuisinier Arthuro Bandini ! Si nous voulons donner l'exemple d'un monde meilleur, commençons par estimer les meilleures choses de ce monde !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socialistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Lun 16 Fév - 22:35

-Et bien madame ? Pour vous ne sont-ce pas des projets dignes et viables que de réclamer la survie des entreprises autogérées des travailleurs et de souhaiter imposer aux patrons des salaires minimums assez élevés pour permettre à tous les travailleurs de vivre dignement ? Si vous craignez que les libéraux n'acceptent pas, faites donc comme eux ont fait avec vous pour que vous les suiviez et enrobez nos lois dans de beaux atours qui sauront leur plaire. Parlez à ces capitalistes fous avec des mots qu'ils comprennent et qu'ils aiment afin de les convaincre... dites leur qu'avec ces salaires élevés les travailleurs pourront acheter plus de bien et qu'en consommant plus ils permettront aux affaires de Métropolis de fonctionner mieux que jamais.
Pour ce qui est des entreprises autogérées, faites leur bien comprendre que les services et biens qu'elles fournissent ne le seront plus si on tente de toucher à ces entreprises et que les ouvriers défendront leurs biens âprement, ne laissant aucun choix aux autorités que laisser ces entreprises en paix, mais pendant ce temps les patrons dont ces entreprises sont les fournisseurs connaitront les plus grandes difficultés à maintenir leurs affaires...

Ne craignez pas que je vous considère comme une ennemie de l'intérieure, dit-il en marquant une pause après ennemie. Sachez que je fais partie de la lutte des Métropolitains libres et que je ne reconnais aucune légitimité à votre "roitelet" qui n'est pour ma part qu'un profond imbécile arriviste. Ses décisions ne m'intéressent guère tant leur valeur serait sans intérêt. Un scrutin non universel ne mérite pas que nous nous fatiguions à prendre la majorité des urnes. Ce gouvernement n'est pas celui d'une démocratie, et nous qui n'aimions déjà pas la compromission sous la démocratie de votre frère ne feront aucun effort pour satisfaire les lubbies des libéraux, des conservateurs ou de votre prince-imperator.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Lun 16 Fév - 23:02

- Croyez bien Monsieur le député que nous allons proposer une loi afin de soutenir le niveau des rémunérations. Car en effet votre idée est brillante ! Que n'a-t-on point pensé à cela plus tôt ? Qu'en pensez-vous Messieurs ? Demanda-t-elle en se tournant vers les socio-démocrates. N'est-ce point en effet une idée lumineuse ? Soutenir les salaires afin de soutenir une consommation qui permettra aux manufactures de perdurer et de se développer ! Et à l'agriculture d'éviter la surproduction ! Nous devrions plancher dès ce soir sur une loi à proposer en notre nom à ce sujet ! Une mesure simple, afin de financer cet effort, dans l'immédiat, serait de réduire de moitié les patentes locales des manufactures. Évidemment, seules les manufactures qui consentiraient à augmenter les rémunérations de leurs employés pourraient bénéficier de cette baisse de la taxe locale. Car il faut éviter que cette mesure ne servent au final qu'à accroître les bénéfices du patronat. Qu'en pensez-vous ? Etes-vous prêts, tous, à vous battre unanimement pour cette mesure ?

Elle avala une large bouchée de tiramisu comme si cette idée lui avait donné faim.

- Mais dites-moi ? Mon tiramisu ne vous plait-il pas ? Vous ne m'avez rien dit à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socialistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Lun 16 Fév - 23:25

J'ai appris à me concentrer sur les points les plus essentiels et il est vrai que je ne m'attarde guère sur le gout de la nourriture qui constitue pour mes semblables plus une nécessité dure à satisfaire qu'un plaisir ; mais c'est un excellent dessert j'en conviens.
Bien entendu comme toujours la CAS se chargera des intérêts de ceux qui en ont besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Mar 17 Fév - 0:20

- Bientôt la nourriture ne sera plus qu'un plaisir, Monsieur. Nous ferons tout en cela, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'inspecteur Javert
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 229
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Dim 5 Juil - 0:27

Il était tard.

Dans son carnet, Javert nota : Début de notre intervention, en ce samedi 4 juillet, 23 heures.

Une trentaine de policiers envahi le luxueux hôtel particulier de la jeune politicienne.

Impassable et froid, Javert se présenta à Chiara qui vraissemblablement venait d'être tirée du lit.

- Madame Chiara Antesolo, j'ai ordre de vous mettre aux arrêts.

Devant la stuppeur de la dame politique, il crut bon se justifier.

- Ne vous inquiétez pas, il s'agit d'une simple enquête de routine. On vous soupçonne de vouloir contrer la mobilisation générale en organisant une campagne de démotivation. Si vous êtes innocente, nous le saurons très vite.

Chiara donna quelques ordres à son secretaire puis demanda du temps pour se vêtir et suivit les policier sans opposer de résistance.

_________________
Une teigne au service d'un certain ordre établi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   Mer 16 Sep - 22:47

Quelques mois s'étaient écoulés depuis la sombre affaire de manipulation qui avait couté son poste à Javer et cette fois-ci Chiara se sentait une nouvelle fois au coeur d'une manipulation.

Cependant, elle savait que tout avait changé et que les manipulateurs allaient eux-même être manipulés.

Elle venait en effet de recevoir une missive de l'Imperator qui lui proposait le poste de premier ministre.

- Si vous acceptez, nous ne pourrons pas réellement diriger ce pays puisque le parlement ne nous est pas acquis. Que faisons-nous ? Demanda le député démocrate Volofonte.

- JE REFUSE ! Si j'accepte c'est pour me sacrifier pour leur régime, or je serais complètement folle puisqu'il est en train de mourir ! Nous n'avons jamais été aussi prêt du rétablissement de la république. JE REFUSE DONC D'ÊTRE LA PREMIER-MINISTRE DE CE RÉGIME ! Qu'il sombre mais qu'il ne m'emporte pas dans son naufrage.

- Mais ils risquent alors de nommer un conservateur... Or cela sera pire pour le peuple.

- Non ! J'en ai assez des compromissions. S'ils nomment un conservateur, ils auront le peuple entier dans les rues et Chiara Antesolo sera du côté du peuple quoi qu'il arrive.

- Ou alors ils convoqueront de nouvelles élections censitaires... et de nouveau cette parodie de démocratie nous privera du pouvoir que le peuple veut nous confier. Rajouta un député socialiste.

- Et bien qu'ils fassent ! Ils auront encore le peuple dans les rues pour prendre d'assaut les bureaux de votes. N'avez-vous pas lu les derniers bulletins de Treviso ? C'est dans ses recommandations...

Elle leur lut des extraits de la longue lettre que l'ancien président du conseil de Métropolis avait adressé aux différents corps politiques.

Pietro-Luigi de Treviso a écrit:


...Ensuite, lors des élections, nous agirons. Nous démontrerons le caractère inadmissible de l'interdiction de certains partis. Nous forcerons le monarque à tolérer les socialistes. La victoire de la coalition des forces de la gauche ne fait aucun doute. A l'issue du vote, le nouveau conseil majoritairement à gauche de l'hémicycle renversera la monarchie appuyé en cela par le peuple... Le président du conseil prononcera la fin de la monarchie et remerciera le roitelet. La république sociale de Metropolis sera enfin restaurée. Quant au monarque, nous ne l'emprisonnerons pas. Nous ne le contraindrons pas à l'exil. Il redeviendra simplement un citoyen comme les autres et devra, s'il souhaite le pouvoir, comme tout en chacun, passer par les urnes...

...Nous encouragerons le peuple à prendre d'assaut les bureaux de vote et à mépriser le vote censitaire !...


...La troupe ne s'opposera pas à la déferlante dans les bureaux de vote. Certain de leur officiers supérieurs sont de notre côté. La troupe, ayant sans doute assimilé l'héritage de Crow (mon ancien ministre qui l'avait réorganisée), a toujours été du côté du Bien Commun, à Métropolis...

...Ainsi le peuple votera en masse, quand bien même la monarchie le lui interdit par ses lois d'opérette. Ce sera ça, la révolution de 1839... Dix années après la première...

...Se foutre bien des ordres de cette monarchie qui ne respecte aucun ordre sinon le sien propre ! Et évidemment, nous ferons imprimer autant de listes et autant de bulletins de vote que le peuple dans son entier le nécessitera ! Vous avez, je crois, dans vos mouvances, quelques imprimeurs... Nous nous réapproprions ainsi l'élection. Certes elle ne sera pas reconnue par la monarchie mais son engouement sera tel qu'après cela, le peuple saura qu'il est fort et que cette monarchie n'est plus rien. Nous pourrons alors investir le parlement avec les vrais conseillés élus par le peuple et nous détruirons la monarchie pour restaurer la république....

- Mais Chiara ! Votre frère précisait aussi ceci :

Pietro-Luigi De Treviso a écrit:


...après cette guerre désastreuse, l'opinion en a plus qu'assez de payer de ses écus et de sa vie pour les intérêts d'une ploutocratie qui ne trompe plus personne. Il y a fort à parier que des mouvements sociaux, dans les manufactures, accompagnés de vagues de protestation contre la guerre, ne sonnent le glas de la gouvernance De Roop. On dit même qu'il serait sur le point de démissionner prétextant vouloir se consacrer à ses activités industrieuses. Cependant cela dissimule le profond échec de la monarchie...

Ce en quoi il avait vu juste le vieux bougre ! Mais voilà ce qu'il dit ensuite :

Pietro-Luigi De Treviso a écrit:


...Chiara doit, au parlement, organiser un front antimonarchiste. Premier acte d'une révolution qui restaurera la république. Il y a fort à parier qu'elle sera nommée première ministre par intérim et elle devra accepter ce poste afin de conduire de nouvelles élections....


- Certes. Mais je ne suis pas mon frère. Je le respecte et son avis est judicieux mais cette décision me regarde ! Elle me concerne. Il s'agit de moi, de ma vie, de ma destiné et personne ne peut en décider. Encore une fois, je refuse parce que je refuse de sombrer avec ce système et nous devons tous faire front mes amis. Nous devons oeuvrer à l'organisation des élections. C'est tout et ensuite nous pourrons participer au renversement de ce régime d'un autre âge. Nous ne devons pas nus corrompre avec ce régime. Par conséquent je refuse ce poste. Mais si quelqu'un parmi vous souhaite l'accepter, je ne m'y opposerai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hôtel particulier de la Comtesse Antesolo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» /!\ Visite nocturne dans la chambre d'une comtesse...(PV)
» Chercher un bijou particulier
» [procès/suspect DCD] Agression Comtesse
» Un cours vraiment très particulier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1837 :: La rue Impériale [RP] :: Trottoirs et façades [RP]-
Sauter vers: