1837
<a href="http://60gp.ovh.net/~revoluti/metropolis/" target="_blank"><b><font color="#0000">CE FORUM A ETE COMPLETEMENT TRANSFERE VERS http://www.1837revolutions.com/metropolis/<br />TOUS LES POSTS ON ETE TRANSFERES A L'IDENTIQUE, PAR COPIER-COLLER.<br />VOUS Y RETROUVEREZ EGALEMENT VOTRE COMPTE A L'IDENTIQUE.SEUL VOTRE MOT DE PASSE A ETE CHANGE ET VOUS A ETE RENVOYE PAR MAIL CAR FORUM ACTIF NE NOUS PERMETTAIT PAS DE RECUPERER NOTRE BASE DE DONNEE. NOUS AVONS DONC DU RECREER TOUS LES COMPTES AVEC PAR CONSEQUENT DE NOUVEAUX MOTS DE PASSE.<br />RENDEZ-VOUS SUR http://www.1837revolutions.com<br />FORUM ACTIF A VOULU NOUS DÉPOSSÉDER DE NOTRE BASE DE DONNÉES. NOUS AVONS PRIS NOTRE COURAGE A DEUX MAINS ET NOUS AVONS COPIE, A LA MAIN, TOUS LES POSTS DU FORUM POUR LES RECOLLER SUR LE NOUVEAU FORUM.</font></b></a>


Métropolis, la métropole de 1837... Quelle sera votre révolution ? Romantique ou industrielle ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edgard Honoré Séraphin De Bamako

Aller en bas 
AuteurMessage
Edgard Honoré Séraphin
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 208
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Edgard Honoré Séraphin De Bamako   Jeu 26 Juin - 5:21

Edgard posa son baluchon sur la table. Il posa son derrière sur le grossier tabouret de bois. Il retira ses godillots qui lui faisaient mal.

- Je me présente, lança-t-il au tavernier, Edgard Honoré Séraphin de Bamako...

Devant le regard amusé et goguenard du tavernier, Edgard soupira... Trouverait-il un monde où l'on ne le considèrerait plus comme un sous-homme mais comme ce qu'il était : un homme libre et fier... Il douta...
Cette vie l'avait tout d'abord privé de sa dignité, on l'avait fait esclave. Il parvint cependant à se libérer, il ne se souvenait même plus trop comment. Sauf qu'en lui, un esprit de liberté guidait ses pas. Et puis on lui avait parlé de cette cité nouvelle où l'esclavage n'existait plus... Son esprit et ses pieds l'y avaient conduit... Il ne se souvenait, là encore, pas trop comment. Sauf qu'il avait réussi à la trouver et que c'est tout ce qui comptait pour lui. Edgard était d'un naturel optimiste. Alors il remit ses godillots. Qu'importe la douleur ! Il ne voulait pas paraïtre pied nu devant ce tavernier optu. Pas dans la cité où il serait enfin un homme libre !


- J'espère qu't'as d'quoi payer... La bière est à 5 écus et j'fais pas d'ardoise... Lança le tavernier sans le regarder...

Edgard se leva et sourit.

- Voilà Monsieur pour le tabouret que j'ai utilisé. Il était fort confortable et a procuré un certain réconfort à mon séant. Cependant gardez votre bière... L'alcool m'indispose.

Il jeta 5 écus sur le comptoir et sortit de l'établissement, exécutant une révérence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Edgard Honoré Séraphin De Bamako
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Demande] Et si Edgard habitait ailleurs qu'à l'Auberge ?
» Merric Claster, Séraphin déchu
» Sortie du film de Christophe Honoré
» Edgard Roover, envoyé du gouvernement
» Jean Honoré- Fragonard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1837 :: La place [RP] :: Le présentoir... [RP]-
Sauter vers: