1837
<a href="http://60gp.ovh.net/~revoluti/metropolis/" target="_blank"><b><font color="#0000">CE FORUM A ETE COMPLETEMENT TRANSFERE VERS http://www.1837revolutions.com/metropolis/<br />TOUS LES POSTS ON ETE TRANSFERES A L'IDENTIQUE, PAR COPIER-COLLER.<br />VOUS Y RETROUVEREZ EGALEMENT VOTRE COMPTE A L'IDENTIQUE.SEUL VOTRE MOT DE PASSE A ETE CHANGE ET VOUS A ETE RENVOYE PAR MAIL CAR FORUM ACTIF NE NOUS PERMETTAIT PAS DE RECUPERER NOTRE BASE DE DONNEE. NOUS AVONS DONC DU RECREER TOUS LES COMPTES AVEC PAR CONSEQUENT DE NOUVEAUX MOTS DE PASSE.<br />RENDEZ-VOUS SUR http://www.1837revolutions.com<br />FORUM ACTIF A VOULU NOUS DÉPOSSÉDER DE NOTRE BASE DE DONNÉES. NOUS AVONS PRIS NOTRE COURAGE A DEUX MAINS ET NOUS AVONS COPIE, A LA MAIN, TOUS LES POSTS DU FORUM POUR LES RECOLLER SUR LE NOUVEAU FORUM.</font></b></a>


Métropolis, la métropole de 1837... Quelle sera votre révolution ? Romantique ou industrielle ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une inauguration polémique

Aller en bas 
AuteurMessage
Général Lee Crow
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 332
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: une inauguration polémique   Jeu 31 Juil - 10:48

Le général Lee se tenait devant un bâtiment ressemblant à une auberge dont l'entrée serait inhabituellement vaste. Les récents évènements, tel l'arrestation de cet ordure de Westmorland ou sa nomination mettait le mouvement des travailleurs dans une situation plus que favorable. L'heure était venue de se montrer entreprenant. Les journalistes avaient été convié et le secrétaire général avait envoyé une lettre pour prévenir le président de la cérémonie de ce matin.

<< Mesdames et Messieurs, très chers camarades ,

J'ai l'honneur en ce jour de déclarer officiellement l'ouverture du siège de la CAS ! Et d'annoncer devant tous la participation de la confédération aux prochaines élections ! Nous servons le peuple et ses intérêts, il est de notre devoir de participer à la démocratie métropolissane et de participer au pouvoir démocratique afin de mieux encore servir ce peuple dont nous sommes fiers de faire partie. Que chaque travailleurs puisse venir ici sans crainte d'être arrêté pour nous soumettre ses problèmes et ses idées ! Une ère nouvelle commence aujourd'hui pour les classes laborieuses ! >>

_________________
Le pouvoir politique sort du canon d'un fusil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bénédicte Torellini, CNST
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: une inauguration polémique   Ven 1 Aoû - 3:00

Tandis que la cérémonie s'achevait, le secrétaire adjoint du parti apparu devant le bâtiment et y entra, faisant signe aux journalistes présents qu'il avait beaucoup à accomplir avec la CAS. Torellini s'empressa de glisser à l'oreille de Lee la teneur de la discussion qu'il avait eu avec Kingsley avant de disparaître à l'intérieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Lee Crow
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 332
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Le QG de la CNST [RP secret à la vue de tous, autrement dit un roman]   Lun 11 Aoû - 19:16

De retour de son rendez-vous avec le président du conseil, le général Lee Crow se rendit au siège de la CNST, sur une place voisine au parc. Avec une surprise non feinte, il y découvrit la présence de son adjoint, Bénédicte Torellini, qui avait été libéré pendant qu'il dialoguait avec Trevizo.
Après l'avoir salué puis lui avoir demandé un rapport de ce qui c'était passé, il passa à ce qui l'intéressait.

<< J'ai discuté avec le président, mais il s'est aussi passé pas mal de choses sans rapport avec ton.... zèle. Attends avant de répondre. Ecoutes moi jusqu'au bout. En tout premier lieu tu es libre mais nous devons rendre les armes. Juste physiquement bien sur, dit-il dans un sourire, la lutte continue. Mais nous devrons nous faire discret. De plus, pouvoir solliciter les foules comme on l'a fait à ton sujet nécessite qu'elles nous aiment. Donc, on ressert la sociale. Plus d'arrangements discrets jusqu'à nouvel ordre avec ces requins de "libéraux". De même il y a une affaire en cours au parlement dont nous allons devoir suivre le déroulement avec la plus grande attention.

Donc je récapitule ; on laisse le pouvoir tranquille et on ne l'attire pas. On active autant que possible nos actions sociales et on s'en sert comme argument pour la campagne à venir qu'il faut commencer dès maintenant. Pour les armes de la CNST, tu vas les faire remettre officiellement à la troupe... que je dirige... bref... débrouilles toi pour garder planqué un stock pour armer une bonne force de frappe. Nos unités spéciales se sont infiltrés dans l'état et nos groupes d'élites ne sont pas affectés puisqu'ils se sont tous engagés dans la troupe de la ville. On se débrouillera ensuite pour reconstituer peu à peu. Ce salopard de De Roop veut fonder une organisation patronale, il nous faudra tes réseaux pour savoir de quoi il retourne et "remplacer" quelques personnes clés. Emploies des criminels non politisés ou des anarchistes pour ça, je ne veux pas être encore dérangé pour ces horreurs. D'ailleurs de leur côté les...
- les anars ont fondé une nouvelle association je sais. Mes "horreurs" comme tu dis ont fait preuve de leur efficacité et sont indispensables à la réussite du socialisme. S'il faut être capable de faire avouer à un banquier suisse qu'il est la reine d'Angleterre en moins de 24h pour que Métropolis devienne socialiste, je n'hésiterai pas une seconde à le faire par tous moyens, aussi fâcheux soient-ils.
- quoi qu'il en soit, nous avons du pain sur la planche. L'AFUS pourrait devenir dangereux. Ta seule et unique priorité pour l'instant sera l'éradication de "l'hérésie" anarchiste. Je me chargerai de faire du tort aux conservateurs et royalistes en mettant à profit leurs propres règles.
- bien compris camarade, mais méfions nous. Ce grand orient ne semble d'aucun bord et nous risquons de le croiser... >>
Lee acquiesça sans un mot et les deux hommes se séparèrent, sans que leur entretien ait laissé la moindre trace.

_________________
Le pouvoir politique sort du canon d'un fusil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une inauguration polémique   

Revenir en haut Aller en bas
 
une inauguration polémique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Débat] Les Censures et Polémiques dans Pokémon
» Bientôt des puces RFID sous la peau des délinquants anglais?
» Les enfoirés !
» Téléphones mobiles dangereux ? La polémique continue
» «Chaînes aux pieds», l'expression de Biden crée la polémique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1837 :: La place [RP] :: Le parc [RP]-
Sauter vers: