1837
<a href="http://60gp.ovh.net/~revoluti/metropolis/" target="_blank"><b><font color="#0000">CE FORUM A ETE COMPLETEMENT TRANSFERE VERS http://www.1837revolutions.com/metropolis/<br />TOUS LES POSTS ON ETE TRANSFERES A L'IDENTIQUE, PAR COPIER-COLLER.<br />VOUS Y RETROUVEREZ EGALEMENT VOTRE COMPTE A L'IDENTIQUE.SEUL VOTRE MOT DE PASSE A ETE CHANGE ET VOUS A ETE RENVOYE PAR MAIL CAR FORUM ACTIF NE NOUS PERMETTAIT PAS DE RECUPERER NOTRE BASE DE DONNEE. NOUS AVONS DONC DU RECREER TOUS LES COMPTES AVEC PAR CONSEQUENT DE NOUVEAUX MOTS DE PASSE.<br />RENDEZ-VOUS SUR http://www.1837revolutions.com<br />FORUM ACTIF A VOULU NOUS DÉPOSSÉDER DE NOTRE BASE DE DONNÉES. NOUS AVONS PRIS NOTRE COURAGE A DEUX MAINS ET NOUS AVONS COPIE, A LA MAIN, TOUS LES POSTS DU FORUM POUR LES RECOLLER SUR LE NOUVEAU FORUM.</font></b></a>


Métropolis, la métropole de 1837... Quelle sera votre révolution ? Romantique ou industrielle ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique

Aller en bas 
AuteurMessage
Députés Conservateurs
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique   Lun 4 Aoû - 20:34

L'Hotel de Ville était en pleine effervescence depuis plusieurs jours. Les députés conservateurs, de forts bons amis des bourgeois libéraux, avaient eu à traiter d'un dossier important qu'il devaient soumettre au Parlement et au Président du Conseil.
Ils s'installèrent aux places qui leurs étaient réservées. Après quelques brèves discussions, un député se leva et attira l'attention de ses congénères :


- Messieurs les députés, monsieur le Président. A l'ordre du jour, nous avons un projet assez conséquent qui demande à être validé... La fondation d'une société qui tient à être reconnue légalement aux yeux de la Loi, au nom de monsieur De Roop, Octave.

L'assistance écouta avec appréhension. Son côté, le député saisit un dossier épais dont il extirpa un feuillet.

- Le premier Août dernier, monsieur Octave Frédérick De Roop, président de la De Roop Railroads Company, nous a soumis le projet d'une association dont je vais vous lire les principales caractèristiques. Donnez-moi ensuite vos impressions. Hum, hum.

Citation :
La Fédération Itacante, sera une fédération à système de démocratie représentative, dont la direction sera tenue par monsieur De Roop, Octave. Ses réunions et assemblée générales se tiendront à son siège social, à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Métropolis.

[...]Cette entité sera d'une part un conglomérat qui réunira les sociétés européennes les plus importantes dans le domaine de l'industrie, mais aussi l'élite des commerçants et les plus prestigieux scientifiques, ingénieurs, mathématiciens, économistes. [...] La Fédération Itacante oeuvrera pour le progrès des techniques industrielles et pour la recherche de nouveaux moyens de production.

[...]La Fédération prendra aussi part à une diffusion des idées du libéralisme économique, et aspirera à développer l'industrie en Europe en aidant financièrement ses membres à la création d'usines et de bureaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pietro-Luigi de Treviso
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 217
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique   Mer 6 Aoû - 4:05

Le président se pencha vers le secrétaire général du Parti Social-Démocrate... Parti majoritaire, à Métropolis.

- Mais qu'est-ce que cela veut dire ? Je reve ! Ils sont en train de nous demander que nous accordions le monopole, c'est à dire les pleins pouvoirs économiques, à ce De Roop ???

- Assurément... je crainds que nos chers amis conservateurs ne soient en train de proposer une loi sur mesure en faveur de ce De Roop...

- hum...


Treviso se leva.

- Monsieur le président du groupe Conservateur, Messieurs les députés conservateurs. Ce dossier ne concerne aucunement le parlement. Il s'agit d'un problème de Droit du commerce et en cela, seul le juge sera compétent pour accorder ou non le monopole à Monsieur De Roop. Je crainds cependant que cela ne lui soit jamais accordé en vertue de la loi anti-monopole qui régit le code du commerce et de l'industrie de notre Etat.

Treviso toussa nerveusement pour s'éclaircir la voix. Il avait de plus en plus de mal à ne pas montrer sa nervosité.

- S'il s'agit d'une loi supprimant l'interdiction du monopole que vous souhaitez faire passer... Dites-le plus clairement et soumettez-là au vote des députés.

Je crainds cependant que cette loi ne puisse etre votée car non conforme à notre constitution. Constitution qui, je vous le rappelle, interdit le monopole. Le monopole étant considéré comme l'accaparation non démocratique et par conséquent néfaste de l'ensemble des propriétés au profit absolu d''un seul homme...

_________________
------------------------------------------------------------------
Pietro-Luigi de Treviso. Président du Conseil de 1837.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1837.1fr1.net
Députés Conservateurs
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique   Mer 6 Aoû - 13:41

Les conservateurs se consultèrent un bref instant, puis l'un d'eux reprit :

- En réalité il ne s'agirait pas d'une législation en faveur du monopole... Mais plutôt comme signalé d'un conglomérat qui viserait à diversifier la production indutrielle à plusieurs entreprises. Aussi, si la Constitution interdit l'établissement de monopole, nous n'avons rien lu de ce genre sur les association commerciales ou les partis politiques.

Le député relu brièvement un feuillet tout en poursuivant :

- En effet, et d'après ce que nous avons lu, il ne s'agirait pas d'une fédération dont les profits ne bénéficieraient qu'à la seule personne de son président... Cette entité rassemblant plusieurs types de productions industrielles, les entreprises dans lesquelles elles sont produites, et leurs présidents respectifs, on ne peut donc pas parler de monopole véritablement...
Je pense que les associés de cette Fédération, et monsieur De Roop parmi eux, tenaient à légaliser ce projet devant la Loi, comme inscrit dans la Constitution...
Cependant, nous traiteront avec le Tribunal de Commerce si cela s'avère necessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socio-démocrates
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique   Mer 6 Aoû - 14:12

Deux députés socio-démocrates parmi les soutiens les plus fervents de Treviso s'entretinrent à voix basse et firent passer un billet au porte parole du parti. Ce dernier se leva et demanda la parole.

Nous demandons un ajournement de la séance pour discuter de ce sujet. Cette "méta-corporation" risque de déséquilibrer l'économie. D'un autre côté, nous ne voulons pas méjuger les bienfaits de cette initiative pour l'industrie. A cet égard, je pense que la création d'une commission formée de députés de tous les partis ne peut que nous aider à voir plus clair à ce sujet. Nous proposons Donatien Rutherford à sa tête.

Un léger brouhaha s'instaura tandis que les deux initiateurs de l'intervention hochèrent la tête avec satisfaction. Rutherford avait une réputation d'honnête homme, et il s'intégrait avec enthousiasme à la loge de Metropolis. Ce serait une bonne occasion pour lui de se positionner au premier plan sur l'échiquier politique, ainsi qu'appuyer sa promotion au rang de Compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pietro-Luigi de Treviso
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 217
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique   Mer 6 Aoû - 22:08

Treviso acquieça.

- Cette commission me semble indispensable, en effet.

Personnellement j'émets publiquement mes réserves face à ce trust. Le trust étant illégale, vous le savez.

Cependant, la commission parlementaire, dirigée par Rutherford, dans sa sagesse constitutionnaliste, saura mieux nous éclairer. Nous voterons ensuite en notre ame et conscience, conformément ou non aux avis de la commission.

_________________
------------------------------------------------------------------
Pietro-Luigi de Treviso. Président du Conseil de 1837.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1837.1fr1.net
Députés Conservateurs
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique   Lun 11 Aoû - 17:12

- Messieurs !

Un messager surgit dans la salle du Parlement avec un pli. Il se dirigea a pas pressés vers les députés conservateurs en charge du dossier sur la fédération économique :

- Messieurs les députés, un pli pour vous, de la Chambre de Commerce et d'Industrie. Ce sont les mises à jour concernant les caractèristiques du projet Itacante... Cela vous aidera sans doute à vous réconcilier avec l'opposition.

Il fallut plusieurs minutes aux libéraux conservateurs pour se rendre vraiment compte de ce qui était formulé dans cette lettre... Cela paraissait tellement impossible, et pourtant, elle était frappée du seau de la Chambre de Commerce, et signée par De Roop en personne... C'était à n'y rien comprendre... Un déupté encore ébahi se leva et entama la lecture du pli :

- Messieurs les députés, monsieur le Président... Il semblerait que nous ayons omis de mentionner quelques détails sur ce projet, aussi je me permet de vous les communiquer :

Citation :
- La Fédération Itacante participera au progrès économique comme au progès social, à l'essor de l'industrie comme à l'épanouissement du salariat. [...]
- Ainsi la Fédération assurera aux sociétés fédérées un appui financier aux plus dépourvues d'entre elles, pour contribuer à leur développement. [...] Les salariés bénéficieront, en tant qu'acteurs premiers de cette grande machine révolutionnaire, d'aides sociales, de pensions, des soins, des retraites, des indemnités de veuvage... [...] Dans le désir de concrètiser enfin ces idéaux de justice sociale dont les mouvements prétendûment sociaux se prétendaient défenseurs, nous oeuvreront pour que chacun ait un emploi.
- Mettre fin aux éternelles querelles entre socialistes et libéraux, telle sera notre but. Contribuer à tous les aspects qui font une économie meilleure, plus forte, en embrassant cette époque de progrès sans peur. "Vive d'ambition", tel est notre slogan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socialistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique   Lun 11 Aoû - 18:38

A la lecture de ce pli, un député socialiste lié à la CAS se dressa sur sa place et montra le lecteur de la main et clama :

<< Mais enfin vous rendez vous compte qu'ils se moquent de nous ?! Ils se prennent pour un état dans l'état ! Ce qui n'est ici décrit que comme une simple coopérative est ne l'oublions pas une fédération ! Et cela n'a rien à voir !

Quel sera exactement le rôle et le pouvoir de la direction de la fédération sur les "fédérés" ? Ce qui est ici décrit montre un groupe d'entreprises s'associant pour pouvoir en toute tranquillité exercer une concurrence déloyale à l'encontre des petites entreprises de quartiers qui finiront par être contraintes de se joindre à cette fédération pour survivre !

D'où mes questions : Quel sera le rôle du conseil de direction de cette fédération et son pouvoir sur les entreprises fédérés ? Cela pourrait-il signifier que De Roop essaye par un moyen astucieux de créer un trust sous son contrôle sans avoir à payer pour prendre le contrôle des autres entreprises de Métropolis ?
Et au vu des "ambitions" de la fédération Itacante, ne parlons nous pas finalement ici de la création d'un syndicat des patrons ?

Auquel cas je vous rappelle chers collègues que la liberté de syndicat n'a pas encore été voté. Il faudra alors autoriser les syndicats ouvriers dans les entreprises et veiller à ce qu'ils ne subissent plus la pression des patrons des entreprises dans lesquelles ils seront présents. >>

A ces dernières paroles les bancs des députés socio-démocrates et conservateurs commencèrent à s'animer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pietro-Luigi de Treviso
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 217
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique   Mar 12 Aoû - 0:35

Le président prit la parole.

- Messieurs, Messieurs, un peu de calme. La commission étudiera tout cela. J'entends vos craintes messieurs les socialistes. Cependant, soyez objectifs. Monsieur De Roop parle ici de fonder une sorte de mutuelle afin de sécuriser la vie des ouvriers. Cela va dans le bon sens. Par ailleurs, pour ma part, je pense qu'il ne s'agit plus véritablement d'un Trust mais bel et bien d'une Union patronale... Une sorte de syndicat patronal dont les entreprises membres s'unissent pour faire valoir leurs intérêts et qui par ailleurs semblent désormais se soucier du progrès social... Je n'y vois rien d'ilégal...

Devant le taulé que provoquèrent les paroles du président parmi les députés socialistes.

- Messieurs ! Messieurs ! Un peu de calme ! Nous ne trancherons pas ici ce jour ! Nous attendrons que la commission se soit exprimée pour voter... La séance est donc suspendue jusqu'aux conclusions de la commission parlementaire...

_________________
------------------------------------------------------------------
Pietro-Luigi de Treviso. Président du Conseil de 1837.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1837.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séance parlementaire sur la fondation d'une fédération économique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ONU part de l’Universite de la Fondation Aristide
» Les Clefs de l’Université de la Fondation Aristide pour La Démocratie (UNIFAD) s
» L'UNIVERSITÉ DE LA FONDATION ARISTIDE SE REPREND PEU À PEU
» GW sur La Chaine Parlementaire
» Fondation Arda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1837 :: L'Hôtel de Ville [RP] :: Le Parlement [RP]-
Sauter vers: